[ l'enfant qui joue à exister ]
NOUS AUTRES, FUNAMBULES | style conquérant | LE LION RIEUR | premiers pas | ACCORDING TO SAM | l'approbation tragique | ÉCHOS DU DEVENIR | la mise en intrigue du Moi | L'AMOUR DU LOINTAIN | élan vital |
[ retour à l'ordinaire ]
GRAMMAIRE ÉCLAIRÉE | dissoudre les faux problèmes | LA DURETÉ DU MOU | s'appuyer sur ce qui tient bon | CONTEXTES ÉTHIQUES | prendre en compte au sein du réel | L'EXPÉRIENCE ARTISTIQUE | singulariser nos pratiques normées |
[ au regard de la vertu ]
(projet en cours)
En 1947, lors de l'exposition de Cartier‑Bresson au MoMA, un critique américain proposait sa lecture de cette photographie.: «.À présent, l'enfant a pris les proportions d'une figure légendaire. Sur le mur qui s'élève derrière lui et dont la chaux se détache, sont inscrites de fabuleuses formes organiques. L'enfant se penche en arrière, comme s'il avait été poignardé, mais qu'au lieu de souffrir il était en extase..» Les bras en croix et les yeux qui chavirent étaient, dans la réalité, ceux d'un enfant regardant la balle qu'il venait de lancer —.et qui n'allait pas tarder à rentrer à l'intérieur du champ de la photographie. Quand le cadre ignore l'ordinaire, et donc le contexte de l'ici‑bas, l'image produite enregistre notre propre incapacité d'envisager l'acte et sa valeur autrement que dans la verticalité des grandes aspirations, certes propices aux évocations emphatiques, mais sans rapport avec le réel.
Valence (Henri Cartier-Bresson, 1933)
avec l'amicale contribution de Marie Parizat
.